Malaisie@4x.png
Malaisie txt@4x.png
  • insta
Tabl Malaisie@4x.png

Pulau Pangkor

Notre séjour en Indonésie a vraiment marqué la transition entre la première partie de notre voyage, dans la fraicheur et la vitesse vers un rythme tout doux dans la chaleur des tropiques. 

Il était donc temps pour nous de nous envoler vers la Malaisie, afin d'y fêter Noël et de brèves retrouvailles avec la mère et le frère de Léa et surtout d'y récupérer Jack après son trajet en porte-container depuis la Corée du Sud.

Après 5 jours de transit dans une ville dénuée de charme (mais où nous avons pu rattraper notre retard considérable sur le site), nous avons pris la direction de l'île de Pangkor, située à 5h de Kuala Lumpur, la capitale.

Nous avons posé nos affaires dans une superbe guest house "Joe's Fisherman Inn"en attendant la famille de Léa, qui arriva crevée après 24h de voyage.

Our time in Indonesia really marked the transition between the first part of our journey, in the cold and speed to a soft rythme in the tropical warmth

It was time for us to fly to Malaysia, to celebrate Christmas there and quick reunion with Lea's mum & brother. But also to get Jack back after his trip on a boat from South Korea.

After 5 transit days in a charmless city (where we could catch up on the website), we went to Pangkor island, located 5 hours from the capital city, Kuala Lumpur.

We put our luggages in a beautiful guest house "Joe's Fisherman Inn" while waiting for Lea's family, which arrived exhausted after 24h of traveling.

filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1@4x.png

Et c'est ainsi qu'après un premier petit déjeuner traditionnel en papotant pour rattraper les 2 derniers mois que nous nous sommes installés dans une petite routine bien agréable de vacances de Noël (la première pour nous tous au bord de l'eau) : 

Matin : plage des "locaux" ; Midi : déjeuner dans un bouiboui ; Sieste ; Après-midi à Coral Bay dite la plage des "touristes" ; Coucher du soleil à Coral Bay, dîner sur place ou street food dans la rue principale ; Papotage dans notre chambre

And that's how, after a traditional breakfast while catching up on the last 2 months that we got into a really comfy routine for our Christmas holidays (the first one ever by the sea side for all of us) :

Morning : "locals" beach ; Midday : lunch in small restaurants ; Nap ; Afternoon in Coral Bay aka the "tourists" beach ; Sunset in Coral Bay, diner there or street food in the main street ; Chatting in our room

filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png

Après un réveillon particulier dans un restaurant chinois (nappes en papier et chaises en plastique!), nous avons passé la matinée de Noël sur la plage (pour changer!) avant d'aller manger dans un restaurant indien et d'aller visiter un joli temple et le village de pêcheur d'à côté.

Deux jours après, il était déjà temps pour nous de rejoindre Kuala Lumpur afin d'y passer 2 jours avant que la famille de Léa reprenne l'avion.

After a special christmas eve in a chinese restaurant (paper napkins and plastic chairs!), we spent the Christmas morning on the beach (for a change!) before having lunch in an indian restaurant and visiting a pretty temple and the fishermen village nearby. 

Two days after it was already time for us to head to Kuala Lumpur to spend 2 days there before Lea's family flight.

filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png

Kuala Lumpur

Après la tranquillité des îles Penida et Pangkor, se retrouver dans le tourbillon de la capitale a été épuisant pour nous. Notre hôtel se trouvait en effet à Chinatown, un quartier ultra bruyant et bondé. Nous savions depuis la Corée que les grandes villes asiatiques n'étaient vraiment pas pour nous mais nous avons quand même taché de profiter de ces derniers jours en famille. Nous avons passé du temps au Central Market, à deux pas de notre hôtel, flâné dans Little India et mangé dans le meilleur restaurant indien de toute notre vie (on verra quand on sera en Inde!). Nous avons apprécié le paradis de verdure du jardin botanique au coeur de la ville puis nous avons rejoint les mythiques Petronas Towers et leur centre commercial immense et intense (à peine rentrés aussitôt ressortis!) avant de nous écrouler dans un café en attendant la nuit pour observer les tours scintillantes. Nous avons finalement abandonné pour aller manger et nous coucher !

Le lendemain nous nous sommes baladé sur une passerelle suspendue au milieu d'un parc et Léa a passé le reste de l'après-midi avec sa mère, avant de devoir dire au revoir.. C'est sur cette triste note que nous avions très très hâte de partir de la ville et d'aller ENFIN récupérer notre cher acolyte, Jack !

After the calmness of the Penida and Pangkor's islands, being thrown in the hazy capital city felt exhausting. Our hotel was indeed in Chinatown, a really loud and crowded district. We knew since Korea that asian big cities really weren't for us but we still tried to enjoy these last few days with Lea's family. We spent some time at the Central Market, just near our hotel, wandered in Little India and ate at the best indian restaurant of our lives (we'll see when we get in India). We enjoy the green paradise of the botanical garden in the center of the city then we went to the famous Petronas Towers and their huge and intense mall (as soon as we entered we were already out!) before crashing in a café to wait for the night to watch the sparkling towers. But in the end we gave up and went for a diner and a good night sleep !

The next morning we walked on a suspended canopy in the middle of the parc and Lea spent the rest of the afternoon with her mother before saying good-bye... It's on this sad feeling that we couldn't wait to leave the city and FINALLY get our dear Jack back !

filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png
filigrane1%404x_edited.png

iCity - On récupère Jack!

iCity - We're getting Jack back!

Attention ! Ce paragraphe s'adresse surtout aux voyageurs en véhicule ayant expérimenté ou souhaitant faire shipper leur véhicule sur un bateau, il risque d'être long !

Tout d'abord, nous avions laissé Jack l'esprit tranquille en Corée du Sud, car notre agent nous avait rassuré quant à la facilité de le récupérer en Malaisie et surtout sur le fait que nous n'aurions rien à payer de plus une fois sur place.

Or environ 1 semaine avant la date d'arrivée prévue (le 27 décembre), nous avons été contacté par une voyageuse française, Sidonie, cherchant à shipper avec le même agent et vers le même port et qui nous demanda combien on nous avait annoncé de payer à l'arrivée en Malaisie. "Heuuuu? RIEN?" Douche froide, nous envoyons immédiatement un message à l'agent malaisien qui nous annonce que nous devons payer 1600$ sans aucun détail. Gros coup au moral pour nous, heureusement Sidonie nous mit entre temps en contact avec Adrian, voyageant depuis la Roumanie et qui était exactement dans le même cas que nous. Nous devons dire que Adrian et Roxana (sa femme) nous ont vraiment sauvé la mise sur ce coup ! Ensemble ils ont envoyé des dizaines et dizaines de mail pour trouver un autre agent de shipping en Malaisie et nous avons finalement trouvé une agence nous proposant un devis à 780$ ultra détaillé ! Pendant que nous étions tranquillement à la plage, Adrian et Roxana s'occupaient de tout l'administratif et nous réalisions à quel point le shipping était un mystère pour nous ! On avait du envoyer notre carnet de passage (document le plus précieux) par la poste, puis nous avons du passer par une autre personne pour obtenir une assurance et un document appelé ICP, obligatoires pour sortir le véhicule du port. On nous a également annoncé qu'avec le nouvel an et le week-end, entre le moment où le bateau arrivait et celui où on pouvait le récupérer il pouvait se passer 1 semaine ! (tant de procédures telles que : sortir le flat rack du bateau, faire vérifier le camion à la douane, emmener le flat rack à l'entrepôt de l'agence à l'intérieur du port, décharger le camion, sortir du port...!)

Après Kuala Lumpur, nous avons donc rejoint Adrian et sa famille et nous avons loué ensemble un petit appartement à iCity, un complexe immobilier dans un immense centre commercial, à 30 min du port. Notre agent en Malaisie avait annoncé à Adrian qu'il pourrait récupérer son véhicule le 31 décembre et que nous devrions attendre après le nouvel an pour le récupérer. 

Mel est allé avec lui pour l'aider à le récupérer et... il est revenu avec Jack ! Ils ont payé quelqu'un pour les aider à accélérer le processus et nous étions fous de joie de pouvoir boire du champagne français pour fêter la nouvelle année ! Regardez la vidéo tout en bas pour voir les garçons récupérer leur cher van ! Même si nous l'avons récupéré un peu à l'arrache, nous voulions juste que ce stress se termine et que nous puissions enfin reprendre la route !

Morale de l'histoire : nous éviterons un maximum les shippings et nous nous renseignerons bien mieux si nous étions amenés à le refaire !

Watch out! This paragraph is mainly intended for overlanders who have experienced or wish to have their vehicle shipped on a boat, it may take a long time!

First of all, we had left Jack with peace of mind in South Korea, because our agent had reassured us about the ease of picking it up in Malaysia and especially about the fact that we would have nothing to pay more to get it back.

However, about 1 week before the expected arrival date (December 27th), we were contacted by a French traveller, Sidonie, looking to ship with the same agent and to the same port and who asked us how much we had been told to pay on arrival in Malaysia. « Errrrr, NOTHING? » We immediately sent a message to the Malaysian agent and he said we had to pay $1600 without any details. Big hit for us. Fortunately Sidonie put us in touch with Adrian, travelling from Romania and who was in the exact same situation as us. We have to say that Adrian and Roxana (his wife) really saved our asses on this one! Together they sent dozens and dozens of emails to find another shipping agent in Malaysia and we finally found an agency offering us an ultra detailed $780 quote! While we were relaxing at the beach, Adrian and Roxana were taking care of all the administration work and we realized how much of a mystery this shipping-thing was to us! We had to send our ATA carnet (the most precious document) by post, then we had to go through another person to get an insurance and a document called ICP, mandatory to get the vehicle out of the port. We were also told that with the New Year and the weekend, between the time the boat arrived and the time we could pick it up, it could take up to a week! (so many procedures such as: take the flat rack out of the boat, have the truck checked at customs, take the flat rack to the agency's warehouse inside the port, unload the truck, get out of the port...!).

After Kuala Lumpur, we joined Adrian and his family and we rented together a small apartment in iCity, a building complex in a huge shopping mall, 30 min from the port. Our agent in Malaysia had announced to Adrian that he could pick up his car on December 31st and that we would have to wait until after the new year to pick it up. 

Mel went with him to help him get it back and... he came back with Jack! They paid someone to help them speed up the process and we were thrilled to be able to drink French champagne to celebrate the New Year! Watch the video below to see the boys get their beloved van back! Even though we got it back a little bit in a hurry, we just wanted this stress to end and we could finally get back on the road!

Story's moral: we'll avoid shippings as much as possible and we'll research a lot more if we had to do it again!